Des taux d’intérêts stables et toujours aussi attrayants sur ce début septembre… le baromètre des taux Prêt Partners.

La remontée brutale et durable des taux d’intérêts n’a pas eu lieu cet été, après la correction de leurs niveaux de mai-juin dernier. C’est même une certaine stabilité

Des taux d’intérêts qui se stabilisent au début de l’automne

Avec des taux de l’ordre de 2.46% sur 25 ans, de 2.15% sur 20 ans et même 1.50% sur 10 ans… la remontée des taux d’intérêts a fait long feu, et le niveau global des taux se stabilise, mais force est de constater que l’argent reste bon marché au final.

En effet, les conseillers en financements Prêt Partners (courtier en prêt immobilier et restructuration de crédits) constatent tout de même que certaines banques ont fait de très bonnes propositions de financement sur ce début septembre.

Le taux de l’OAT 10 ans (c’est à dire le taux des emprunts d’état, un indicateur des taux long terme ) est stable en passant de 0.96% fin juillet à 0.965% ce 18 septembre. Une stabilisation tout à fait logique compte tenu des niveaux ridiculement faibles des mois précédents, mais qui pourrait avoir pour conséquence de marquer une stagnation des taux d’intérêts des prêts immobiliers dans les mois à venir.

Par contre, les banques sont de plus en plus exigeantes sur la qualité des situations financières des emprunteurs, et en premier lieu sur l’existence d’un apport pour financer les projets, et surtout s’il subsistera de l’épargne après projet.

Les prêts immobiliers sont donc toujours autant avantageux en terme de prix, mais ils sont surtout beaucoup plus difficiles à obtenir. Les établissements de crédits ayant beaucoup prêtées depuis début 2015, certaines banquent commencent à montrer des signes de fatigue. Autrement dit, elles n’ont peut-être plus beaucoup de crédits à distribuer, et donc elles vont privilégier les meilleurs dossiers, avec des taux d’intérêts plus élevés.

Par contre, c’est encore le moment de renégocier les prêts immobiliers en cours…

Cette baisse des taux d’intérêts est surtout une belle opportunité pour ceux qui ont déjà un prêt immobilier, car c’est vraiment le moment de penser à renégocier les crédits en cours si ce n’est déjà fait. La baisse des taux peut permettre de revoir son endettement afin de réduire les remboursements et/ou de réduire la durée restante du prêt, voir les deux… avec de substantielles économies à la clé !! 

Une simulation de renégociation de crédits ne coûte rien, n’engage à rien, et peut permettre de réaliser de belles économies au final… il ne faut donc pas s’en priver !!