Pour 15% des ménages ayant souscrit un ou plusieurs prêts bancaires, les charges de remboursement sont trop élevées au regard de leurs capacités financières, indique le dernier rapport annuel de la FBF (Fédération Bancaire Française). Dans la plupart des cas, le regroupement de crédit s’impose comme la solution la plus adaptée aux familles surendettées qui souhaitent soulager leur budget et repartir du bon pied.

Selon le 28ème Observatoire des Crédits aux ménages, un peu moins de la moitié des foyers français (46,5%) a au moins un prêt à rembourser. Ils ont eu recours au crédit immobilier pour l’achat d’une maison ou d’un appartement et, le cas échéant, négocié un crédit à la consommation afin de financer un bien d’équipement (une automobile, par exemple).

Regrouper ses prêts….

Un tiers d’entre eux (15,4%), précise encore l’étude de la Fédération Bancaire Française, juge que le montant de ses mensualités est « trop ou beaucoup trop élevé ». Une situation de surendettement causée, dans de nombreux cas, par les impondérables de la vie susceptibles d’entraîner des pertes durables de revenus (décès d’un conjoint, accident, divorce, chômage) et, par-là même, de rompre l’équilibre du budget familial.

Le rachat de crédit, qui consiste très souvent en des regroupements de prêts ou des restructurations de dette, apparaît comme une solution viable pour améliorer la solvabilité de ceux qui, après un coup dur, se trouvent confrontés à des difficultés de remboursement.

…pour réduire ses mensualités de crédit

Dans la plupart des cas, l’opération vise à réduire le montant des mensualités en allongeant la durée du crédit. De quoi donner un peu d’air aux emprunteurs désireux de profiter d’un allégement de leurs échéances pour se constituer une épargne de sécurité et ainsi préparer l’avenir dans de meilleures conditions.

Tous les publics, jeunes actifs, cadres, employés, professions libérales et retraités, ont la possibilité de soumettre une telle procédure à l’approbation de leur banquier (ou par l’intermédiaire d’un spécialiste en regroupement de crédits). Plusieurs critères sont pris en compte lors de l’examen du dossier : la situation de l’emprunteur, ses capacités financières, ses garanties hypothécaires et ses antécédents de paiement…