La forte baisse des taux d’intérêts depuis début 2009 va nous permettre de renégocier les crédits immobiliers consentis sur 2008, voir ceux de fin 2007.
En effet, avec quasiment 1,5% d’écart sur 25 et 30 ans par rapport au taux du dernier quadrimestre 2008, l’écart de taux est énorme. Même si les emprunteurs n’ont quasiment rien remboursé en capital, et en rajoutant les IRA et tous les frais (nouvelle garantie, frais de dossier, honoraire), ils sont forcément gagnants. 

Dans cet exemple, pour un prêt de 150 000 € sur 25 ans fait fin 2008 à 5.30% HA, et après 19 mois de remboursement, la renégociation pourrait faire économiser 73 € par mois sans allonger la durée initiale, et en finançant tous les frais de l’opération.
L’économie globale est donc de plus de 70 € par mois, soit plus de 28 000 € d’intérêts économisés sur la durée restante… ce qui est tout simplement énorme.
En plus de réduire l’endettement, cela peut permettre aux emprunteurs d’emprunter un peu plus pour terminer des travaux, ou bien de réduire la durée en conservant la mensualité de départ. En tous cas, le gain est assuré, et c’est un acte de bonne gestion, de gestion de bon père de famille que de profiter de la baisse des taux pour réduire substantiellement ses remboursements et le coût de son crédit.
Les équipes PrêtPartners sont à votre disposition pour analyser et quantifier les gains que vous pourrez faire réaliser à vos clients. Cela ne coûte rien de se renseigner, et cela peut faire de belles économies…