Le Prêt à Taux Zéro de retour dans l’immobilier ancien…

Les annonces en faveur de l’immobilier de Manuel Valls semaine dernière comprennent le retour du Prêt à Taux Zéro dans l’ancien pour octobre prochain normalement.

Compte tenu du faible niveau d’activité dans l’immobilier, le gouvernement a pris conscience qu’il fallait intervenir pour soutenir ce marché que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien. Le Premier Ministre souhaite « enclencher un cercle vertueux : aider les Français à accéder à un logement et relancer un secteur déterminant pour la croissance et l’emploi ».

Retour du PTZ  (Prêt taux Zéro ) dans l’ancien, mais uniquement en zone rurale avec des travaux

Le retour du PTZ dans l’ancien est de bon augure pour le secteur et il sera réservé comme précédemment aux  primo-accédants. Cela va leur permettre de revenir sur le marché, car les primo-accédants (c’est à dire les acheteurs de leurs premiers logements) ont été les premières victimes de la crise immobilière et surtout du durcissement des conditions d’accès aux crédits immobiliers.

Ceci dit, le PTZ  dans l’ancien nouvelle version ne sera pas pour tous les primo-accédants.  Le premier Ministre a précisé que « (…) le prêt à taux zéro sera élargi à l’achat d’un logement ancien dans certains centre-bourgs en zone rurale, sous réserve d’y réaliser des travaux ». Le choix du gouvernement est donc d’aider les futurs propriétaires qui investiront dans des zones à revitaliser, où le marché immobilier est vraiment à l’arrêt du fait du manque d’acheteur.

Certains de nos confrères jugent cette mesure avec sévérité comme M Bernier de MeilleurTaux.com « (…) le retour s’il est confirmé, du prêt à taux zéro dans l’ancien mais principalement dans les zones rurales, alors que la demande des jeunes accédants à la propriété est sociologiquement et logiquement concentrée dans les grandes agglomérations, dénote d’un profond décalage avec les réels besoins car les jeunes cherchent à s’installer dans les centres villes là où se trouve l’activité économique et surtout les emplois ».

En ce qui concerne les conseillers en financement Prêt Partners, courtier en crédit immobilier et restructurations de prêts, cette mesure sera efficace pour relancer le marché de l’ancien dans les 2ième ou 3ième couronnes des agglomérations du grand-ouest.

Il est à espérer que cette mesure, et surtout son effet d’annonce, puissent interpeller les futurs propriétaires pour qu’ils se ré-intéressent au marché de l’immobilier, et franchissent le pas pour acheter leur résidence principale.