En 2010, la taux de détention des crédits s’établit à 49,5%

Selon le 23ième rapport annuel de l’Observatoire des Crédits aux ménages, présenté par le Professeur MOUILLART, le taux de détention des crédits aux ménages a diminué en 2010, pour passer sous la barre des 50% à 49.5% précisement, son plus bas niveau depuis 1995…

En effet, plus de 1 ménage sur 2 en France n’a pas de crédits, et c’est l’usage des crédits à la consommation qui a le plus reculé après deux années de crise : recul du multi-endettement et de la diffusion des cartes de magasin.

Quasi-stabilité des Crédits Immobiliers

La détention des crédits immobiliers n’enregistre qu’un très léger repli, alors que l’accession à la propriété se stabilise même à un haut niveau. La bonne distribution par les banques des prêts immobiliers l’an passé a permis un maintien des volumes, tout en axant une partie des financements sur la renégociation des prêts datant de 2008-2009 pour profiter à plein de la baisse des taux d’intérêts intervenus depuis début 2009.

Les agences Prêt Partners ont participé à cette vague de renégociations de crédits qui a permis à nombre d’emprunteurs de réduire leur durée d’endettement ou/et leurs mensualités de remboursement, afin de réaliser un maximum d’économie sur leurs crédits immobiliers, en profitant des meilleurs taux d’intérêts du marché.

De ce fait, le rapport au crédit des ménages s’est amélioré en 2010, et ces derniers considèrent que leur situation financière ne se dégrade plus , toujours d’après le 23ième rapport de l’Observatoire des Crédits aux Ménages.