Selon la Banque de France, les banques françaises se désendettement auprès de la Banque Centrale Européenne (BCE), et leurs emprunts ont atteint le mois dernier leur plus bas niveau depuis début 2012, à 126,9 milliards d’euros.

Autorisées depuis fin janvier à rembourser les prêts à 3 ans réalisés en fin d’année 2011, elle peuvent également rembourser les emprunts réalisés en février 2012, et elles ne s’en privent pas.

Ce sont principalement les banques dites  »traditionnelles » telle que BNP Paribas et Société Générale qui indiquent avoir entamé leurs remboursements. BNP Paribas indique même avoir remboursé  »en bonne partie » les sommes empruntées fin 2011.

Ces remboursements de prêts sont de bons indicateurs de la solidité financière des banques françaises qui ont moins ou pas besoin de financements à court terme, et donc n’ont pas de soucis de liquidités. Cela montre également leurs confiances en l’avenir et dans leurs modèles économiques. 

Au final, il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour les clients des banques françaises, et particulièrement les futurs emprunteurs, car ces derniers peuvent avoir confiance en la solidité des banques de l’héxagone qui continuent de prêter largement pour financer l’immobilier comme le constate jour après jour les conseillers Prêt Partners, courtiers en prêts immobiliers et restructuration de crédits.