Une baisse marquée du nombre d’acheteurs potentiels depuis 2011

  

Depuis 2011, le marché de l’immobilier s’est resserré avec une baisse du nombre d’acheteurs potentiels passé de 3,5 à 2,5 millions et du nombre de vendeurs passé de 2 à 1,5 millions. Selon TNS – Sofres et Logic-Immo, un peu plus de la moitié des acheteurs estime que l’éventail des biens immobilier reste restreint, alors que 67% évaluent les délais, pour trouver un bien, trop long.

 

41% des acheteurs potentiels considèrent que c’est le moment d’acheter, cependant d’après Logic-Immo presqu’autant repoussent leur projet. De plus, 57% des acheteurs potentiels pensent que leur niveau de vie général va diminuer dans les 6 mois à venir, tandis que 39 % pensent à une stabilisation.

 

Les tendances marquées par l’attentisme et l’incertitude

  

L’indice du moral immobilier au cours du premier trimestre 2012 fait apparaitre que l’incertitude et l’attentisme des acheteurs progressent.

 

A cela s’ajoute le fait que 56% des futurs propriétaires feraient face à des difficultés pour le financement de leur projet immobilier, alors qu’ils n’étaient que 34% en 2011.

 

Ces éléments indiquent donc qu’il y a plus plus d’acheteurs que de vendeurs, et que les difficultés de financement ressenties pèsent sur le marché. Il est donc de plus en plus nécessaire pour palier à ses difficultés de faire appel à Prêt Partners, afin que les futurs acheteurs trouvent des crédits immobiliers compétitifs pour mener à bien leurs projets.

 

En effet, les banques prêtent, les taux d’intérêts baissent fortement, mais pas dans toutes les réseaux bancaires. A partir de là, trouver la bonne banque, au bon moment s’avère un exercice délicat pour les emprunteurs face à l’ensemble des établissements de crédits. Prêt Partners conseille les acheteurs pour leur trouver les meilleurs taux d’intérêts et les financements les plus judicieux, afin qu’ils réalisent dans les meilleures conditions leurs opérations immobilières.