Après la légère hausse de novembre,  les taux ont peu évolué en cette fin d’année, offrant toujours des conditions d’emprunt très favorables aux ménages,  indique le dernier baromètre réalisé par le courtier en crédit immobilier Prêt Partners.

Après dix mois de baisse consécutifs, le coût du crédit avait atteint, en octobre dernier, un niveau de compétitivité record très profitable aux acquéreurs de biens immobiliers.

Des conditions d’emprunt toujours avantageuses

Un léger renversement de tendance s’était fait sentir en novembre, évolution qui s’est confirmée en cette toute fin d’année 2016 mais à un rythme si modéré qu’il ne pèse pas défavorablement sur les conditions actuelles d’emprunt bancaire, toujours aussi avantageuses pour les ménages.

Le dernier baromètre réalisé par le courtier Prêt Partners à partir des meilleures propositions négociées pour ses clients, confirme une stabilité globale des taux : les emprunts sur dix ans sont même en baisse relative par rapport à leurs niveaux d’octobre (0,67% en fixe, contre 0,75% il y a deux mois). En variable sur la même durée, les indices ne bougent quasiment pas et restent inférieurs à 1% (0,89% en décembre, après 0,87% en octobre et en novembre).

Faire un crédit sur vingt ans

Sur quinze ans, échéance surtout plébiscitée par les secundo-accédants dotés d’un solide apport financier tiré de la vente de leur premier logement, il est encore possible d’emprunter à 1,10% en fixe et à 1,06% en variable (capé 1).  Les crédits à vingt ans – formule la plus courante chez les ménages aux revenus moyens qui se lancent dans leur premier achat –  offrent encore de belles opportunités avec un taux d’emprunt négocié à 1,32% par Prêt Partners, très en-dessous de la moyenne nationale estimée à environ 1,60%  sur cette même durée.

Le meilleur taux d’intérêt négocié sur 25 ans baisse à 1,46% en décembre (contre 1,51% en novembre) et les prêts sur 30 ans dépassent, comme en octobre et septembre derniers, la barre des 2% (2,30% en fixe).