Immobilier en Pays de la Loire : des crédits autour d’1% sur 20 ans

Les taux les plus compétitifs négociés en septembre par Prêt Partners restent très inférieurs aux moyennes relevées au niveau national.

L’embellie se poursuit sur le marché du crédit immobilier. En témoignent les valeurs négociées par Prêt Partners au cours des 30 derniers jours : pour un emprunt échelonné sur 20 ans, formule majoritairement prisée par les ménages qui se lancent dans un projet de primo-accession, le meilleur intérêt négocié par le courtier reste stable à 1,10% (contre 1,09% en août). Un niveau très inférieur à la moyenne française, laquelle fluctue entre 1,50% et 1,60% pour les contrats de même durée.

Baisse de 10 points au troisième trimestre

Sur les échéances de remboursement plus courtes (10, 12 et 15 ans), les taux reportés ci-contre dans la grille de performance mensuelle s’établissent à respectivement 0,89%, 0,95% et 0,98%, en hausse légère par rapport à août. L’ensemble de ces résultats reflètent la situation du marché local du financement immobilier sur lequel Prêt Partners intervient depuis ses six agences implantées à Nantes, Saint-Nazaire, Savenay, Cholet, Angers et Saumur (Loire-Atlantique et Maine-et-Loire). Ils rejoignent le bilan établi par CBanque à l’échelle nationale : d’après les pointages effectués par ce média spécialisé dans la finance personnelle, les « taux moyens constatés des prêts immobiliers, en repli régulier et ininterrompu depuis le début de l’année, ont encore baissé de 10 points de base environ au troisième trimestre 2018, sur toutes les durées de remboursement ».

Quels taux d’usure ?

Mécaniquement, la tendance se répercute sur les niveaux de seuil de l’usure calculés chaque trimestre par la Banque de France. Conformément à ce que prévoient le Code Monétaire et Financier et le Code de la Consommation, ces taux de référence constituent un plafond au-delà duquel les prêteurs ne peuvent pas aller. Pour mémoire, les « maxima » fixés par l »institution financière se déclinent en trois catégories relatives à la durée du crédit contracté, soit moins de dix ans pour la première, de 10 à moins de 20 ans pour la deuxième, et au-delà pour la troisième.

Voici le dernier barème en vigueur depuis le 1er octobre. Sa validité s’étend sur trois mois, soit jusqu’au 31 décembre 2018.

• Prêts à taux fixe de moins de 10 ans : seuil de l’usure de 2,83%  (contre 2,93% au 3e trimestre 2018)

• Prêts à taux fixe de 10 à 20 ans : 2,85% (contre 2,95%)

• Prêts à taux fixe de 20 ans et plus : 3,08% (contre 3,19%)

• Prêts à taux variable : 2,45% (contre 2,59%)

• Prêts-relais : 3,25% (contre 3,28%)