Est-il plus judicieux de louer ou d’acheter ? Tout dépend du secteur géographique, de l’état général du marché immobilier, du montant des impôts locaux, de l’évolution des prix comme des loyers et bien sûr du niveau des taux d’intérêts bancaires. Eclairage.

En France plus d’un ménage sur deux (58%) est propriétaire de son logement. Pour les autres, la location est un choix ou une première étape nécessaire en attendant mieux. Se lancer dans l’achat d’un bien immobilier est souvent une affaire de calcul: bien qu’il génère une série de charges immédiates et un financement à long terme, entre 18 et 20 ans en moyenne, un tel investissement, non dénué de risques au départ, se révèle assez vite être un pari gagnant.

Les premières dépenses portent sur les frais d’acquisition, essentiellement composés de taxes locales auxquelles s’ajoute la rémunération du notaire en charge du dossier. Parmi les coûts supplémentaires et récurrents que le propriétaire doit assumer, figurent aussi la taxe foncière, le prix du crédit (calculer son taux ici) et les éventuels travaux de réparation indispensables à l’entretien de son patrimoine.

Quelle rentabilité à Nantes et Angers ?

Côté locataire, la question qui se pose est celle-ci : l’épargne que je parviens à me constituer grâce à un niveau de charges moins élevé est-elle plus rentable qu’un capital immobilier à rembourser ? Il n’échappe à personne qu’aujourd’hui les placements sans risques (Livret A, LDD, assurance-vie) ne rémunèrent presque plus, au moment où la pierre tend, au contraire, à se revaloriser après un cycle creux entre 2011 et 2015.

Dans le contexte actuel de taux bas (1,75% en moyenne sur 20 ans), l’achat s’affirme, presque à tous les coups, comme un placement intéressant et une source de rendement supérieure à la location. Sur un plan plus qualitatif que financier, la propriété offre aussi l’avantage de sécuriser le logement du foyer, là où un locataire reste, certes dans des cas précis et réglementés par la loi, à la merci d’un congé en fin de bail.

En France, l’acquisition d’un bien de 70 m² serait rentabilisée au bout de trois ans en moyenne, une durée variable en fonction de la situation du marché immobilier et de l’environnement fiscal et social propre à chaque territoire urbain. Une étude a été menée par un courtier en crédit dans 36 grandes agglomérations françaises en 2017. Nous en dressons ici les résultats :

Combien d’années pour que l’achat soit plus intéressant que la location ?

© MeilleurTaux.com