Le conseil des gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (BCE) ” a décidé de lancer un programme élargi de rachats d’actifs” publics et privés comme l’a annoncé Mario Graghi, le Président de la BCE. Cette offensive monétaire très attendu face à la faiblesse de l’inflation dans la zone euro aura donc pour but de contrer le risque de déflation, et de stimuler l’activité économique en favorisant le crédit.

1 100 milliards d’euros pour relancer l’activité économique

Cette opération de rachats de dettes devraient se faire au rythme de 60 milliards d’euros par moi, ” jusqu’à fin septembre 2016” et jusqu’à ce que le BCE ”observe un ajustement durable de l’évolution de l’inflation” avec pour objectif de retrouver une inflation légèrement inférieure à 2%.

Le montant total des rachats sera donc de l’ordre de 1 100 milliards d’euro, et se fera par le biais des banques centrales des 19 pays membres de la zone euro.

Cette action vise à faire baisser les taux d’intérêts des crédits, afin de favoriser les emprunts et de décider les entreprises et les particuliers à s’endetter pour consommer, acheter de l’immobilier… et donc créer de l’activité économique pour maintenir les prix et surtout éviter le risque de la déflation.

Faire baisser les taux, c’est bien… inciter les banques à prêter, c’est mieux…

En ce qui concerne la baisse des taux d’intérêts, cette mesure a été efficace puisque les taux ont continué de baisser et le niveau des OAT 10 ans n’a jamais été aussi faible sur la fin janvier.

Ces mesures vont dans le bon sens, mais n’incitent guère les banques à prêter. Certes l’argent n’est pas cher, mais les banques ne le prêtent qu’avec parcimonie et les conditions d’octrois sont de plus en plus restrictives.

Comme le constatent les conseillers en financement Prêt Partners, courtier en prêt immobilier et restructuration de crédits, les banques ne cessent d’innover depuis plusieurs mois pour trouver des excuses, des raisons de ne pas accorder certains crédits, alors que ces financements auraient été approuvés sans soucis il y a quelques mois.