Le principal taux directeur de la BCE baisse de 0.25 points à 0,50% … son plus bas niveau historique.

La décision prise en ce début de mois par une large majorité des membres du Conseil des Gouverneurs de la BCE n’est pas passée inaperçu. En effet, la Banque Centrale Européenne a réduit à 0,50% son principal taux directeur.

Il est donc de bon aloi de constater la convergence des analyses et des points de vus des banques centrales au niveau mondial, qui veulent relancer le crédit pour lutter contre le ralentissement économique général.

Les conséquences pour les emprunteurs investissant dans l’immobilier… une bonne nouvelle au final.

Le fait que le coût de refinancement des banques continue de baisser auprès de la BCE va donc leur permettre de maintenir et de continuer leurs politiques de taux d’intérêts faibles. En effet, les banques  »achetant de l’argent pas cher  » peuvent se permettre de le  »revendre » aux emprunteurs en pratiquent des taux d’intérêts très bon marché à l’heure actuelle. Et cette disposition de la BCE et le renouvellement de son engagement à fournir aux banques les liquidités nécessaires  nous permet donc de penser que cela peut durer sur les prochains mois.

Le volume des transactions immobilières fléchit de manière très significative depuis 2012,  ce qui a pour conséquence la forte réduction des volumes de crédits immobiliers faute de biens à financer.

En outre,  la baisse des taux d’intérêts depuis plusieurs mois s’explique bien entendu par la baisse des taux directeurs de la BCE, mais surtout par une concurrence accrue entre les réseaux bancaires. 

Il est donc primordial pour les futurs propriétaires de profiter au maximum de cette tendance. Avec l’aide de Prêt Partners, courtier en prêt immobilier et restructuration de crédits, il leur sera possible de négocier les meilleurs taux d’intérêts du marché, ainsi que les assurances de prêts les plus avantageuses et les garanties les plus adaptées à leur projet, afin d’être sûr de financer leurs acquisitions avec les meilleures conditions financières du moment.