Standard and Poor’s indique que la baisse des prix de l’immobilier que nous connaissons en France est un phénomène européen, et que les prix de l’immobilier résidentiel devraient continuer de baisser sur cette fin d’année et l’année prochaine, surtout en Espagne, et dans le sud de l’Europe en général.

L’Espagne devrait connaître une baisse de l’ordre de 8%…

D’après Standard and Poor’s, le marché immobilier espagnol est plombé par un stock d’invendus élevés, un chômage grandissant (27.1%), et une économie en berne. 

Ces mêmes causes devraient entrainer une baisse des prix de l’ordre  de 5.5% aux Pays-bas, de 3% en Italie, de 3.5% au Portugal et de 4% en France.

 »Très cher et qu’au début de sa phase de correction » pour la France

L’agence de notation indique pour la France :  »La baisse des taux d’intérêt des prêts immobiliers, l’augmentation constante des prêts immobiliers concédés par les institutions financières françaises, et le déséquilibre entre l’offre et la demande de logement » sont les raisons de prix élevés en France, et donc que la phase de correction n’en est qu’à ses débuts.

Seul le marché allemand est sous-évalué d’après l’agence et donc les prix devraient progresser de l’ordre de 3% sur cette période 2013 – 2014, et également progression attendue au Royaume-Uni de l’ordre de 2.50%.

Toujours est-il que les conseillers Prêt Partners, courtier en prêt immobilier et restructuration de crédits, constatent que les taux restent faibles même s’ils semblent avoir toucher leurs points bas, et entamer une légère remontée. C’est donc toujours le bon moment de s’endetter pour acheter de l’immobilier.