Angers dans le Top 5 des villes où il fait bon investir

Malgré la suppression du dispositif de défiscalisation Pinel en faveur de l’investissement locatif, Angers reste un marché un fort potentiel, indique une étude réalisé par Seloger.com.

Bonne surprise pour le Maine-et-Loire et son chef-lieu, classé en très bonne position d’un récent palmarès établi par un spécialiste du marché de l’habitat. Angers y ressort comme la deuxième des cinq communes de France où le potentiel de rentabilité d’un investissement locatif serait le meilleur.

La ville la plus verte

Positionnée entre Mérignac (Gironde), surprenant leader, et la pacaïenne Cannes (3ème), la « ville des fleurs », surnom qu’elle doit à sa filière dédiée au végétal et à la douceur légendaire qui la caractérise bien au-delà de son territoire régional, satisfait aux principaux critères sur lesquels Seloger.com s’est fondé pour réaliser son évaluation : qualité de vie (Angers a été élue « ville la plus verte de France » en 2017 et vient d’être couronnée par L’Express pour son attractivité), proximité avec la capitale (1h24 en TGV depuis l’ouverture de la nouvelle ligne Paris-Rennes) et gros chantiers d’aménagements urbains (deuxième ligne de tramway en 2022, projets tertiaires près de la gare et le long des rives de Maine, à hauteur du quartier Saint-Serge où émergera dès l’an prochain une nouvelle patinoire).

Achat immobilier à Angers : quel coût ?

Au-delà de ces atouts structurels, qui relèvent pour la plupart de l’action publique, la Préfecture du 49 se distingue, selon l’étude, par « une forte demande locative » alimentée en partie par son statut de ville universitaire (environ 40 000 étudiants sont recensés en 2018). Un dynamisme qu’elle combine avec des prix immobiliers « raisonnables » malgré la hausse de 12% mesurée sur un an par le baromètre LPI-SeLoger. Aujourd’hui, le coût moyen d’un logement s’y établirait aux alentours de 2 324 €/m², valeur qui reste inférieure à celles relevées à Nantes ou Rennes (au moins 3 000 euros, selon MeilleursAgents.com).

Dans le même temps, l’inflation enregistrée au cours de l’année écoulée est un signal fort pour les investisseurs qui cherchent à réaliser un placement fructueux dans la pierre (simuler votre prêt immobilier ici).

Rappelons toutefois que l’outil de défiscalisation Pinel, accordée aux propriétaires d’un logement placé en location, ne sera bientôt plus applicable à Angers : l’ensemble de son agglomération bénéficie jusqu’à la fin de l’année 2018 d’un régime dérogatoire portant sur les projets immobiliers en cours (voir le précédent article publié sur le sujet par Prêt Partners, courtier à Angers).